Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

Le guide Oracle Forms 9i/10g


précédentsommairesuivant

Introduction

Oracle Forms est un générateur d'applications transactionnelles basé sur le language PL/SQL.
(bien que depuis la version 6i, le java peut être incorporé autant niveau client que serveur)

Après les versions en Emulation de terminal, puis en mode client/serveur, ce produit fonctionne aujourd'hui exclusivement en mode WEB.
La forme est exécutée sur le serveur d'applications, le client gérant uniquement l'affichage graphique sous la forme d'une applet java.

Les versions 1, 2 et 3 fonctionnaient en mode caractère.
La version 4 permettait une utilisation sous Windows mais toujour en mode caractère.
La version 4.5 introduit un fonctionnement sous interface graphique avec gestion de la souris. Elle introduit également la première tentative de fonctionnement en mode web.
La version 5 introduit la gestion des canevas à onglets.
La version 6i permettait un fonctionnement C/S ou WEB.
Depuis la version 9i, seule le mode de fonctionnement WEB est supporté.

A ce jour la dernière version disponible est la 10g. Elle n'apporte que des améliorations très mineures par rapport à la version 9i.
La prochaine version est prévue pour l'automne 2005.

Champs d'application du guide

Ce guide doit permettre de se familiariser avec le générateur d'applications d'Oracle Forms en apportant au lecteur les connaissances suivantes:

  • Prise en main de l'outil de conception (gestion des formes, menus et librairies PL/SQL)
  • Etude de chaque composant d'un module
  • Déplacements dans le navigateur d'objets
  • Mise en œuvre des fonctionnalités de l'éditeur de présentation
  • Connaissance des notions primordiales (module, bloc, item, déclencheurs)
  • Règles internes de fonctionnement du produit (navigation, relation avec la base, validation)
  • Gestion des blocs basés sur une vue complexe, des sources de données multiples, des procédures stockées, des tables relationnelles et objets contenant des collections
  • Forms et le PL/SQL
  • Gestion d'application multi formes
  • Gestion des erreurs

Il concerne les version 9i et 10g du produit.
Cependant, la plupart des concepts étudiés s'appliquent également aux versions antérieures (6i, 5, 4.5)


Il ne concerne pas l'installation du produit ni celle de la base de données associée.

Certains écrans de test fournis en exemple nécessitent l'installation de la librairie Webutil ou de certains composants java (FormsGraph.jar pour l'intégration de graphiques).

Public concerné

Ce guide est destiné à tout public débutant ou confirmé. Il suppose toutefois l'acquisition, par le lecteur, de bonnes notions de SQL en général et de PL/SQL en particulier.

Le débutant y trouvera matière à découvrir le produit, augmenter ses connaissances, utiliser de nouvelles fonctionnalités à travers les nombreux exemples et écrans de test fournis.
Le confirmé pourra appronfondir certains points du produit.

Versions des outils utilisés pour réaliser ce guide

Tous les exemples, codes SQL et PL/SQL ainsi que les écrans de test fournis dans cet article ont été développés et testés avec les versions suivantes:

  • Developer Suite 9i et Database 9i
  • Developer Suite 10g et Database 10g

Exemples fournis avec l'article

Cet article est livré avec de nombreux exemples.

Ils comprennent les éléments suivants:

  • Scripts de création et d'alimentation des objets de la base nécessaires au fonctionnement des écrans de test
  • Modules Forms, menus et librairies PL/SQL et librairie d'objets de démonstration
  • Eléments d'ajout aux fichiers de configuration
  • Quelques fichiers image

Pour installer ces exemples sur votre machine, effectuez les opérations suivantes:

Vous y trouverez toutes les informations pour installer les exemples, compiler les sources et adapter les fichiers de configuration.

L'écran TUTO_FORMS.FMB rassemble toutes les formes d'exemple disponibles:

TUTO_FORMS.FMB
  • Les Canevas (TEST_CANVAS.FMB) affiche plusieurs types de canavas ( Intégral, empilé, onglet) et démontre quelques fonctionnalités liées
  • Bloc sur vue complexe (TEST_BLOC_VUE.FMB) démontre l'utilisation d'un bloc basé sur une vue complexe
  • Bloc basé sur procédures stockées démontre la gestion des blocs basés sur des procédures stockées
  • Bloc sur collection (TEST_COLLECTION.FMB) démontre l'utilisation d'un bloc basé sur une collection
  • Bloc basé sur sources multiples (TEST_DATA_SOURCES.FMB) démontre la gestion de plusieurs tables de même structure dans un bloc
  • Bloc sur table objet (TEST_OBJETS.FMB) démontre la gestion d'une table objet munie d'une collection de références
  • Mélange d'items (TEST_ITEMS.FMB) présente la plupart des types d'items
  • Item Liste (TEST_LISTES.FMB) présente l'affichage et la manipulation des items de type Liste
  • Items Image (ALBUM.FMB) est une suite d'écrans démontrant la gestion des images
  • Composant javabean (TEST_GRAPH.FMB) démontre l'utilisation d'un composant javabean (nécéssite FormsGraph.jar)
  • Items calculés (TEST_CALCUL.FMB) présente l'utilisation d'items calculés
  • Boites d'alertes (TEST_ALERTES_MESSAGES.FMB) démontre l'utilisation des boites d'alertes associées à une table de messages
  • Classe de propriétés (TEST_CLASSES_PROP.FMB) présente l'utilisation des classes de proriétés et des attributs visuels
  • Processus Forms (TEST_CYCLES.FMB) permet d'afficher, pour chaque action, le déclenchement des triggers correspondants

N'hésitez pas à ouvrir les modules sources et en étudier le contenu.

Remerciements

Chaleureux remerciements à plaineR pour ses propositions et son effort louable de relecture.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2005 SheikYerbouti. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.