Le guide Oracle Forms 9i/10g


précédentsommairesuivant

XXIX. Les Groupes d'objets

XXIX-A. Définition

Un groupe d'objets est un conteneur pouvant regrouper tous les types de composants d'un module Forms.

Ce groupe pourra alors être copié dans un autre module Forms qui héritera alors de l'ensemble des objets du groupe.

Afin d'être utilisé par l'ensemble des modules d'une application, un Groupe d'objets sera généralement stocké soit dans une librairie d'objets soit dans une forme de référence (template).

XXIX-B. Concept

Un groupe d'objets peut contenir tous les types de composants d'un module Forms, mais seulement les composants de plus haut niveau.
Par exemple, vous pouvez insérer tout un bloc dans un groupe d'objets, mais pas un item ou un déclencheur particulier de ce bloc.

Les composants copiés dans un Groupe d'objets doivent tous appartenir au même module.

Un Groupe d'objets ne peut pas contenir un autre groupe d'objets.

Lorsqu'un composant inclus dans un Groupe d'objets est supprimé du module, il est également supprimé du groupe d'objets.
Par contre, la suppression d'un groupe d'objets ne supprime pas les composants correspondant.

XXIX-C. Mise en œuvre

Créer un Groupe d'objets

Dans le navigateur, cliquer le nœud Groupes d'objets
Cliquer l'icône Image non disponible

Dans la fenêtre des propriétés (F4) renommer le groupe.


Alimenter le groupe d'objets

Depuis le navigateur, glisser les composants souhaités avec la souris vers le groupe d'objets.

Dans l'exemple suivant, nous insérons des classes de propriétés, des attributs visuels ainsi que des boites d'alerte présente dans le module dans le groupe d'objet nommé : CLASSES

Groupes d'objets


Lorsque ce Groupe est alimenté, nous le recopions par glisser/déposer dans la librairie d'objets (OBJ_TUTO_FORMS.OLB) afin de le rendre disponible pour les autres modules de l'application.

Groupes d'objets


A la création d'un nouveau module, il suffit de glisser le Groupe d'objets (CLASSES) depuis la librairie vers le nœud Groupes d'objets du module pour hériter de l'ensemble des composants du groupe.

Groupes d'objets

Dans cet exemple, le groupe a été recopié par référence, ce qui explique les flèches rouges présentes sur l'icône de chaque composant.

XXIX-D. Conseils pratiques

Concernant la notion d'héritage et de réutilisation, le Groupe d'objets est le composant de plus haut niveau puisqu'il permet de regrouper en un même ensemble des objets aussi différents que des attributs visuels, des classes de propriétés, des fenêtres, des déclencheurs et même des blocs entiers.

C'est le composant idéal pour mettre en place une charte graphique et fonctionnelle complète qui sera implémentée dans tous les modules et par tous les développeurs associés au projet.

Imaginons par exemple le scénario suivant:
Le système de messagerie par boites d'alerte est jugé insatisfaisant car une boite d'alerte ne peut afficher de message de plus de 255 caractères.
Pour résoudre le problème, il est décidé que les messages seront affichés dans une « pseudo » boite d'alerte constituée d'un bloc contenant un item texte de 4000 caractères ainsi qu'un ou plusieurs boutons, le tout posé sur un canevas particulier d'une fenêtre modale.
Les composants nécessaires à l'implémentation de ce système seront donc les suivants :

  • Un bloc (basé ou non sur une table de messages)
  • Un item texte multilignes
  • Un ou plusieurs boutons
  • Un canevas spécifique
  • Une fenêtre modale de type dialogue

Ces composants seraient donc insérés dans un Groupe d'objets nommé GRP_MESSAGES.
Enfin, le groupe serait copié dans une librairie d'objets ou dans une forme de référence.
Chaque nouveau module hériterait ainsi des composants nécessaires au fonctionnement du système de messagerie.


précédentsommairesuivant

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Copyright © 2005 SheikYerbouti. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.